La conférence de la communication intellectuelle juvénile arabe septième achève ses travaux Discussion des papiers, un dîner chez le ministre Mourad, une visite du camp de Bourj al-Barajneh

2018-02-20T16:45:48+00:00 février 24th, 2017|Nouvelles|
La première séance, présidée par le secrétaire général du conseil de la jeunesse arabo-africaine Awad Hassan Ibrahim (le Soudan), était destiné à la Palestine. Le papier était préparé par Majda Azraq (Palestine) qui est privé de la participation en raison de l’absence d’un visa et a été présenté le jeune Amer Rasnah.
Dans le papier c’était une vue historique de l’évolution de la lutte palestinienne et l’interaction de la nation arabe avec cela, à souligner que toutes les formes de résistance sont le chemin de libérer la Palestine.
La deuxième séance a été consacrée à affronter les envahisseurs dans la vallée du Nil, où dirigé par Prof. Ahmed Hassan, membre du comité d’organisation de la conférence, un membre du Congrès du peuple libanais et a préparé par le chercheur Ahmed Kamel Buhairi (Egypte), ancien directeur des camps de la jeunesse nationaliste arabe, écrivain dans le journal Al-Ahram.
Le papier de Buhairi a été marqué par le lien entre les invasions directes de l’Egypte et le Soudan et les invasions de procuration et de toute la nation comme nous le voyons aujourd’hui.
La troisième séance a été consacrée à affronter les envahisseurs dans le Golfe et la péninsule arabique et dirigé par Mohammed Ismail (Egypte) directeur des camps de jeunes nationaux. Le papier été préparé par l’écrivain et l’activiste Ahmed Al Jassim (Koweït), suivie par l’avocat Abdallah Al Shahri d’Arabie Saoudite, où il était un affichage historique de confrontations les gens du Golfe et l’île avec l’invasion en dehors de l’Oman, les Émirats Arabes Unis, l’Aden et l’île jusqu’à Bahreïn et le Koweït
La quatrième séance qui a été dirigé par Ziad Darwish un des jeunes du Parti socialiste arabe avant-garde du Liban. Il a été destiné à faire face aux envahisseurs dans le Maghreb présenté par le professeur universitaire membre de la l’autorité de supervision de l’organisme national arabe des camps de jeunes, le Dr Hzrchi Bendjelloul (Algérie) où il a examiné des chapitres de la lutte des pays du Maghreb arabe et les leçons apprises.
La cinquième séance a été destinée pour répondre aux envahisseurs du Levant et en Mésopotamie (Levant), présidé par un membre du comité d’organisation du colloque Chef de l’Union de la jeunesse Farid Yasin, le papier a été présenté par l’avocat Khaled Al Massalma (Syrie) où a examiné la lutte du peuple de la Syrie, l’Irak, la Jordanie, le Liban contre le colonialisme et le mandat et la façon dont son lutte a dépassé les frontières et les barrières …
La sixième séance a été consacrée à l’évaluation de la conférence et d’extraire des conclusions. Elle a été dirigée par Abdullah Abdul Hamid avec la participation de Rehab Mukahal Directeur général du Centre international arabe pour la communication et la solidarité où les participants ont donné des interventions, des suggestions pratiques pour le développement de l’interaction et la communication entre les jeunes de la nation.
M. Maan Bashour a commencé par un mot dans lequel il a exprimé sa satisfaction à l’esprit des séances, et le niveau très plus élevés de papiers et des discussions, soulignant que l’idée principale de l’organisation de ces conférences et des camps de jeunes nationalistes arabes est de planter la semence de la communication entre les fils de la nation, parce que les ennemis de la nation sont toujours entrés par les points faibles pour attiser la sédition et les conflits entre les pays de la nation et dans chaque pays d’entre eux.
M. maan Bashour a annoncé que cette conférence n’aurait pas continué et que le nombre des participants s’augmente d’un an à l’autre que grâce à la volonté des dirigeants pour que la communication se réalise à travers le respect réciproque des actions de ceux avec qui nous ne sommes pas d’accord, la vraie image ne se voit que quand on la regarde de tous les angles.
Ensuite, les recommandations des participants sont concentrées sur :
1. faire des conférences et des ateliers de discussions entre les jeunes.
2. lancer une campagne pour annuler les obstacles qui empêchent le déplacement libre entre les citoyens arabes entre leurs pays (annulation des visas)
3. salutations à tous les jeunes de conférence que « les obstacles » ont empêché leur arrivée au Liban, salutation aux jeunes de la conférence que l’occupation juive a arrêtés.
4. suggestion que le prochain thème de la conférence sera les jeunes et la conquête culturelle et médiatiques.
5. organiser un festival poétique pour les jeunes en marge de la prochaine session.
Un dîner chez Maurad
Les jeunes participants ont accepté l’invitation d’un dîner vendredi soir proposé par l’ex-ministre Abdurrahim Maurad le président du Parti Ittihad, président de l’universitaire internationale libanaise en présence de messieurs Maan Bashur et Khalid Al Saifani et les dirigeants de la conférence.
Déjeuner au camp
A la fin des affaires de la conférence, les participants sont allés au camp d’Al-Barajneh où ils sont accueillis par la Fondation nationale pour la protection sociale (la maison des enfants de résistance) et leur a donné une fête artistique chantée par les enfants du camp, un poquet de fleur a été déposé au mémorial des martyrs.
اشترك
اشتراك

إنضم الى قائمتنا البريدية
لتصلك أخبارك المجلس

كل على تواصل معنا لتصلك اخبار وانشطة
المجلس على بريدك الألكتروني
close-link