Message du Conseil
Le Conseil de la Jeunesse Arabo- Africaine, mis en place en réponse aux aspirations du continent noir et les jeunes du monde arabe se sont réunis à Khartoum le 9 mars 2004, en vertu de son altesse auspices, M. le président, était le jour de la seule orpheline afro- sommet arabe dans lequel premier carnaval appelé les dirigeants des Etats africains et leur homologue saoudien à unir leurs efforts et de déclarer l’unité entre leurs Etats, confirme que le conseil continuera son travail dans les conférences et les arènes régionales et internationales visant à consolider cette coopération en accélérant l’épreuve afin de satisfaire les exigences et les obligations convenues parmi les jeunes, en particulier dans les domaines du développement, les échanges culturels, la coopération économique et ding de bien-être social.

Lorsque le Conseil a adopté le slogan de «Jeunesse-Paix-développement, il était tout à fait conscient de son contenu et des concepts et est, par conséquent, fonctionnant avec les jeunes et pour les jeunes pour la réalisation et la réalisation de la paix comme une exigence majeure de paix principale. Au nom de tous les jeunes arabes et africaines, nous vous prions instamment de dirigeants africains et arabes à intensifier leurs efforts pour tenir le deuxième sommet afro-arabe, qui devrait être entièrement dédiée à la promotion de l’économie collective, et les intérêts sociaux et à entreprendre sur leur won, le développement de la coopération réelle de se débarrasser de toutes les idéologies disparues afin d’établir joint-venture, un partenariat régional et continental.

Il est de notre conviction que ce sommet aura son pouvoir et de l’importance dans la série de consolider le dialogue et les relations qui unissent les pays africains et arabes et d’établir des principes fermes pour régir notre travail partagé aborder le développement durable du continent afro-arabe unifiée dont nous sommes fiers d’appartenir, nous croyons que le sommet fera une occasion de comprendre le développement humain en Afrique et le monde arabe, ainsi expliquer sans aucun parti pris les défis, les problèmes et les obstacles et une chance d’apprendre les leçons de l’expérience précédente, sans ignorer l’importance historique de ce sommet en tant que cadre pour le partenariat collective. Il devrait nous permettre de planifier une stratégie pour le développement humain, en plus de l’implication réelle dans les objectifs du troisième programme de développement du millénaire. Nous vous suggérons de lancer l’homme afro-arabe en particulier les jeunes qui forment la clé. Cette stratégie devrait renforcer les piliers du soutien de la relation socio-économique et culturelle entre les Arabes et les peuples africains. Ces objectifs exigent le règlement des différends par des moyens pacifiques et le consensus qui est construit sur le principe du respect de bon voisinage et fraternité.

Il est essentiel de tenir compte de la position occupée par l’Afrique et le monde arabe en termes de densité de population et les grandes ressources naturelles. À cet égard, il est utile de rappeler que le développement durable, le développement économique, la stabilité et la paix dans le monde est concerné avec la stabilité et le développement en Afrique et dans le monde arabe.

Le CJAA déclare son appel pour un dialogue Sud -Sud, ainsi que l’appel au dialogue avec les «autres» par l’organisation de sommet euro-africain pour les jeunes.

Il est également l’une des priorités du Conseil pour promouvoir et diffuser la culture de la paix comme un enjeu majeur, afin de renforcer comme abréger pour le développement post-conflit.

Nous ici avec en remarquant les enfants et la situation des jeunes au milieu du conflit en Afrique et nos préoccupations en ce qui concerne les pires conséquences désagréables de recrutement d’enfants dans les conflits armés sur le développement économique en Afrique. Les jeunes sont les premières victimes des guerres, des conflits armés et de nettoyage en Afrique. Ce sera certainement retarder la prospérité économique du continent et exploiter la richesse de son énorme richesse naturelle.

Nous appelons de toute urgence les jeunes afro-arabes de cesser de courir après le mirage de l’immigration et ancré les bateaux de la mort successives qui tentent illusoirement pour réaliser des rêves au-delà de l’autre rive. Les jeunes ont besoin d’être mis en confiance et d’être fourni avec des capacités pour être en mesure de réaliser un développement à la maison.

Nous appelons également nos comtés à soutenir la coopération interétatique et la coordination pour traiter l’immigration Mafia sans termes étrangers imposées de l’extérieur. Nous demandons également à l’UE d’arrêter le traitement en matière de sécurité des questions d’immigration.

Le CJAA voudrait annoncer ses préoccupations au sujet du contrôle des catastrophes de l’environnement et les maladies épidémiques en Afrique, la lutte contre la désertification à travers elle la volonté de soutenir les projets pertinents et prêts à organiser des campagnes médicales pour aider à résister sida et la tuberculose et d’autres maladies épidémiques. Nous sommes disposés à fournir les conseils techniques et de consultants nécessaires à la création de petites et moyennes projets réalisables pour améliorer le climat et préserver l’environnement vierge en Afrique et la Zone arabe qui est un impact direct de l’invasion américaine de l’Irak qui a explosé le champ de pétrole qui pollué toute la région. En plus de l’état de santé dégradée du peuple dans Palestine occupée.

Le conseil de la jeunesse afro-arabe affirme la nécessité de faire connaître les cultures afro-arabe partagées et d’éduquer les gens dans les zones rurales éloignées et o adresse tomber écoles particulier par les jeunes filles.

Nous sommes confrontés à d’énormes défis, nous allons donc tous nous unifier et travailler à l’ensemble pour le bien de la dignité des Africains et les Arabes.